Drive Innov, l’auto école s’ouvre à la franchise

15 décembre 2022
Categories : Photo de Drive Innov, la franchise auto école/

Fondée en 2015, Drive Innov porte depuis ses débuts la volonté de décarboner l’apprentissage de la conduite. La franchise auto école répond aujourd’hui aux principaux enjeux de mobilité et prône la pratique d’une conduite respectueuse de l’environnement et innovante. En 2023, forte de cinq agences en propre, Drive Innov étend son développement et mise sur le modèle de la franchise.


Quels sont les enjeux de mobilité auxquels répond Drive Innov ? En quoi l’apprentissage de la conduite peut-il être un levier d’engagement ? Sébastien Frery, directeur général de Drive Innov dresse le portrait de son entreprise, ses ambitions et son ADN. 

Formation, innovation, responsabilité : la RSE comme ADN

Drive Innov porte la RSE dans son ADN et se positionne comme un acteur incontournable de la mobilité verte. Cette ambition s’appuie sur une raison d’être en trois axes : la formation, l’innovation et la responsabilité.

Ainsi, la première mission de Drive Innov, son savoir-faire de référence, est la formation au permis de conduire. Un apprentissage de la conduite qui diffère des programmes classiques en ce que Drive Innov sensibilise davantage ses élèves aux pratiques d’éco-conduite, d’éco-mobilité et de sécurité routière. Les premières leçons de conduite sont donc dispensées sur un simulateur. Une innovation qui permet non seulement d’économiser du CO2 mais aussi d’appréhender les premiers gestes au volant en toute sécurité.

La particularité de Drive Innov se retrouve également dans son parc automobile constitué à 40 % de voitures électriques. L’auto-école est ainsi en mesure de dispenser environ une leçon sur deux sur un véhicule électrique. « Bien sûr, l’électrique n’est pas la réponse à toutes les questions que pose la transition, mais on doit pouvoir allier la multitude de solutions qui s’offrent à nous. Et l’électrique en fait partie. » précise Sébastien Frery.

Malgré les efforts fournis sur la réduction des émissions de CO2, une formation plus traditionnelle sur boîte mécanique reste indispensable. Aussi, Drive Innov a à cœur d’assumer sa responsabilité environnementale, grâce à un partenariat avec Reforest’action. « Notre parti pris est de considérer qu’il faut compenser les émissions carbones de ces leçons. On a donc décidé d’assumer la plantation de deux arbres pour toute nouvelle inscription sur boîte mécanique. » explique le directeur de Drive Innov.

Les objectifs de responsabilité de Drive Innov ne s’arrêtent pas à la préservation de l’environnement, ils portent également sur les volets social et sociétal. Ces enjeux, l’entreprise les abordent au travers de la création, il y a maintenant un an et demi, d’un centre de formation. Ce centre a pour vocation de former les futurs enseignants de la conduite et les conducteurs de VTC/Taxi. « Beaucoup de personnes peuvent prétendre à cette formation, notamment des demandeurs d’emploi. On travaille beaucoup avec les structures comme Pôle emploi. Cela permet de réinsérer des personnes éloignées de l’emploi et de nourrir les enjeux d’employabilité. » souligne Sébastien Frery.

Drive Innov : une raison d’être au service de la mobilité verte

Formation, innovation et responsabilité sont donc les trois piliers de la raison d’être de Drive Innov. Trois axes qui viennent nourrir une volonté de répondre aux nouveaux enjeux de mobilité. Sébastien Frery parle d’une mobilité « avec un grand M » qui peut être adressée de plusieurs façons.

« On a tout d’abord la mobilité du quotidien qui passe encore et toujours par l’apprentissage du permis de conduire. Mais on ne s’arrête pas là. Aujourd’hui, on parle d’une mobilité à différents niveaux : l’intermodalité. Notre ambition est de réconcilier l’efficacité et la sobriété d’un trajet. Contrairement à des applications comme Waze, par exemple, qui vont uniquement promouvoir l’efficacité d’un déplacement. »

Drive Innov travaille donc sur un GPS intermodal qui a pour vocation de mieux communiquer et de transmettre des informations précises sur tous les moyens de transports disponibles pour atteindre sa destination de façon plus sobre : le véhicule, le vélo, les transports en commun, les parking relais, les itinéraires piétons. « On est né dans le monde de la voiture et aujourd’hui on est fier d’apporter cette compréhension de la mobilité à nos utilisateurs. » déclare Sébastien Frery.

Il ajoute : « Sur les transports en commun, on est plutôt des “éclaireurs”. Mais on est très actifs sur la mobilité individuelle. On a un partenariat avec une start-up lyonnaise, Eovolt, qui nous fournit des vélos électriques pliables présentés dans nos vitrines. La vertu principale de ce partenariat est d’aborder l’intermodalité par le biais du vélo. C’est presque un cercle vertueux : on part de la voiture, on va sur d’autres mobilités et tout cet écosystème n’est ni plus ni moins que l’intermodalité que vivent les Français sur l’ensemble du territoire. »

Pour répondre à ces enjeux de mobilité, Drive Innov s’appuie sur l’innovation : son simulateur mais aussi plusieurs applications. Parmi elles, Sébastien Frery cite la Master Class qu’il identifie comme un outil de référence pour former à l’éco-mobilité. Cette Master Class est notamment proposée à des entreprises qui souhaiteraient sensibiliser facilement leurs collaborateurs à la question de l’éco-conduite. « Il s’agit d’un outil de micro-learning qui permet de dispenser une formation rapide et efficace et d’adresser facilement des contenus à valeur ajoutée à des entités tierces. » ajoute le directeur général de Drive Innov.

Le développement en franchise pour inventer la mobilité de demain ?

Drive Innov aborde ce triptyque (social, sociétal et environnemental) auprès de tous, quels que soient les populations ou les territoires. C’est dans ce cadre-là que l’entreprise nourrit un dialogue avec des Quartiers Prioritaires de Ville (QPV) avec l’idée de s’implanter dans des zones où la gestion des risques routiers et l’éco-mobilité sont assez peu traités. C’est notamment dans ce contexte que le développement en franchise de Drive Innov a été considéré. Ceci afin de pouvoir s’implanter partout où Drive Innov pourrait être utile. « Seuls on pouvait aller vite mais ensemble on pourrait aller un peu plus loin. On ouvre donc la porte à toutes les bonnes pratiques qui pourraient émaner de nos futurs candidats et franchisés. La franchise peut être un moyen d’aller plus vite dans notre développement, tout en sollicitant l’amélioration continue. »

Deux ouvertures sont ainsi prévues pour 2023, à Villefranche-sur-Saône et à Villeurbanne. L’enseigne envisage également de s’implanter à Caen et en périphérie de Lyon, mais pas que : « On est en recherche active un peu partout sur le territoire. Par exemple : Annecy, Bordeaux, Clermont-Ferrand, Le Puy en Velay, Dijon… Notre objectif est de grandir tout en maîtrisant les sujets inhérents à notre ADN pour que l’accélération puisse se faire dans de bonnes conditions pour le franchisé comme pour le franchiseur. » conclut Sébastien Frery.

Jeune société, pleine d’ambition, Drive Innov a la volonté de bien faire et de réinventer les usages et les pratiques de ses clients. « Cela nous impose de nous adapter avec un écosystème qui allie le meilleur des solutions digitales et de proximité, dans un contexte où la nécessité de la transition ne fait plus l’ombre d’un doute. Aujourd’hui, ça nous permet d’accélérer et de faire appel à d’autres entrepreneurs qui voudraient faire partie de Drive Innov. » conclut le directeur général.

Écrit par Sibylle Pinochet

Rédactrice en chef

Découvrez la newsletter 100% franchise

Je m'abonne à la newsletter
cross