Ce qui fait la différence d’un réseau aux yeux des candidats

13 août 2023
Categories : Un panneau noir we want you pour illustrer les différences d'un réseau de franchise.

Souvent, quand on interroge les têtes de réseau sur ce qui les rend unique aux yeux des candidats à la franchise, ils apportent tous les mêmes arguments : qualité du produit, accompagnement, savoir-faire, formation initiale, notoriété de la marque, etc. Sauf que ça, toutes les enseignes le font. 


Alors, qu’est-ce qui compte vraiment aux yeux des futurs franchisés ? Pourquoi choisir une franchise plutôt qu’une autre ? On a demandé à des franchisés ce qui a vraiment fait la différence dans leur choix de réseau. Témoignages.

Le développement durable : le petit truc en plus

Quand Sasha Hue a rejoint le réseau Repar’stores il y a quelques mois, il était en terrain connu. En effet, son père avait fait la même démarche un an et demi plus tôt. Mais ce ne sont pas uniquement les arguments paternels qui l’ont convaincu. 

« Dès les premiers échanges avec le franchiseur, j’ai d’emblée apprécié le côté « esprit de famille ». Dans ce réseau, tout le monde est à la même échelle. Il n’y a pas vraiment de hiérarchie. On se tutoie tous. J’ai eu de suite le numéro de portable des dirigeants, et ils sont toujours très disponibles », résume le jeune franchisé installé dans la région d’Étretat-Fécamp.

Mais la proximité et l’écoute du franchiseur ne sont pas les seuls critères qui ont retenu l’attention de Sasha Hue. La politique de développement durable de l’enseigne y est aussi pour beaucoup. « J’ai été sensible au fait que l’on ne remplace pas systématiquement les volets et stores en cas de panne. On essaie aujourd’hui au maximum de dépanner les clients avant de tout changer. Cela participe à une vraie volonté de diminuer le volume de déchets au sein du réseau », illustre-t-il.

Une expérience terrain

Pour Pauline Darley, l’aventure en franchise avec le réseau Prelys Courtage débute en 2019, après 20 ans passés à piloter son propre cabinet de courtage dans la région de La Rochelle, Rochefort et Niort. « Nous souhaitions prendre le virage du digital et pour cela, nous avions besoin de nous appuyer sur un réseau qui disposait de solides outils. Notamment, une application facile à prendre en main », se souvient-elle. 

Maintes fois approchée par des réseaux de franchise, elle avait toujours décliné leurs propositions car elle avait l’impression qu’elle serait « un numéro parmi d’autres » et que certaines enseignes manquaient de « dimension humaine ». Chez Prelys Courtage, elle a en revanche apprécié la taille du réseau. « A l’époque Prelys Courtage comptait une vingtaine de salariés, c’était donc un petit réseau qui se lançait. Être présent au démarrage d’une enseigne est une vraie aventure. Ça passe ou ça casse, mais c’est challengeant », soutient-elle. 

La franchisée a également été séduite par le profil des franchiseurs. « Damien Pacouil et Kevin Spreux sont du métier. Pour moi, il était capital que la tête de réseau ait exercé le métier sur le terrain. Ils savent de quoi ils parlent, comprennent nos problématiques pour les avoir vécues eux-aussi. Contrairement à d’autres réseaux, on n’est pas là dans le « y a qu’à faut qu’on ». On parle vraiment le même langage », conclut-elle.

Écrit par Sylvie Laidet

Découvrez la newsletter 100% franchise

Je m'abonne à la newsletter
cross