Évaluer la rentabilité d’une franchise

Un tableau noir avec écris dessus le mot franchise.

De la rentabilité d’un concept découle le succès du projet entrepreneurial. Pourtant, cette information n’est pas toujours la plus simple à trouver, les franchiseurs se montrant parfois prudents (à raison) au moment de communiquer leurs perspectives financières.

Comment être certain qu’un concept dégagera des bénéfices ? Où chercher cette information précieuse ? Quels sont les indices à identifier absolument pour ouvrir une franchise ? Quels sont les secteurs les plus rentables ? Voici six étapes à prendre en compte pour évaluer si un concept de franchise est rentable.

Étape 1 : Demander des informations au franchiseur

Avant de vous lancer dans votre enquête, passez par la case « franchiseur ». Il pourra vous apporter des informations factuelles sur ce qu’il a lui-même vécu sur son unité pilote. Il vous indiquera également le nombre de points de vente, le nombre de multifranchisés, des éléments concernant le chiffre d’affaires et la structure moyenne des charges. Il vous communiquera aussi l’investissement global et l’apport personnel nécessaires au projet, ainsi que le montant des droits d’entrée.

Votre (futur) réseau de franchise pourra vous donner de nombreuses informations avant même la signature du document d’information précontractuel (DIP) et du contrat de franchise, mais sera naturellement plus enclin à partager davantage de données une fois le DIP signé car celui-ci intègre un engagement de confidentialité.

Étape 2 : Eplucher les données comptables des franchisés

Procurez-vous les numéros Siren des structures juridiques des franchisés de votre réseau cible afin d’identifier les données comptables disponibles. Il est possible de trouver dans certains cas des bilans, des informations actionnariales, des augmentations de capital ou encore des procédures officielles (sauvegarde, redressement, etc.) sur Societe.com, Infogreffe ou encore Papers.fr.

Étape 3 : Mener l’enquête sur le terrain

Partez à la rencontre des franchisés et prenez le temps de les interroger sans tabou. Combien gagnez-vous ? Au bout de combien de temps vous êtes-vous versé votre premier salaire ?…

Profitez-en également pour apprécier l’ambiance entre les franchisés et la tête du réseau. Jouez les clients mystère pour vous rendre compte de la prestation et du fonctionnement global de l’enseigne. Cet exercice indispensable vous aidera à vous projeter.

Étape 4 : Analyser les flux sur place (si point de vente B2C)

Installez-vous une journée devant l’un des points de vente de l’enseigne afin d’analyser les flux du magasin. Combien de personnes passent le pas de la porte ? Combien de temps restent- elles à l’intérieur ? Quelle est la typologie de la clientèle ? Quel est le comportement d’achat des consommateurs ?

Après une ou plusieurs journées d’observation, vous serez en mesure de vous faire votre propre idée de l’activité du franchisé observé. N’hésitez pas à renouveler cette expérience sur plusieurs emplacements.

Étape 5 : Interroger la concurrence

Interroger des franchisés d’une enseigne concurrente permet de se faire une meilleure idée du secteur : est-il porteur ou non ? A quels enjeux doit-il répondre ? Si tous les franchisés d’un même

marché souffrent des mêmes difficultés financières, ce n’est peut-être pas le franchiseur qui est à blâmer, mais plutôt les promesses du secteur d’activité. Pour les mêmes raisons, n’hésitez pas à prendre des informations auprès de franchiseurs concurrents et comparez-les avec celles de votre enseigne favorite.

Étape 6 : Se faire accompagner par un expert-comptable

Faites-vous accompagner par un expert-comptable pour réaliser votre plan d’affaires. Appuyez-vous sur votre franchiseur qui pourra vous guider et vérifier vos hypothèses. Voyez-le comme un partenaire qui aura le même intérêt que vous : réussir votre implantation.

Votre futur banquier, si un crédit est nécessaire, sera plus rassuré si vous êtes accompagné par un expert-comptable. Plus votre financeur sentira votre degré de préparation, plus il défendra vos couleurs auprès de son comité des risques.

Le recap

  1. Le franchiseur pourra vous apporter des informations factuelles sur ce qu’il a lui-même vécu sur son unité pilote.
  2. Il est possible de trouver des bilans, des informations actionnariales, etc, sur Societe.com, Infogreffe ou encore Papers.fr
  3. Après une ou plusieurs journées d’observation, vous serez en mesure de vous faire votre propre idée de l’activité du franchisé observé.
  4. Interroger des franchisés d’une enseigne concurrente permet de se faire une meilleure idée du secteur.
  5. Votre futur banquier, si un crédit est nécessaire, sera plus rassuré si vous êtes accompagné par un expert-comptable.

Découvrez la newsletter 100% franchise

Je m'abonne à la newsletter
cross