Le pari de se lancer dans l’entrepreneuriat en couple !

21 octobre 2023
Categories : Un couple de franchisés Pérénia répondent aux questions de L'Express Franchise
Abonnez-vous à la newsletter

Pour le onzième épisode du podcast En toute franchise, l’Express a reçu Margot Engelhardt et Yoann Péda, franchisés Pérénia.


Margot et Yoann sont deux jeunes trentenaires, parents d’une petite fille. Ils ont fait le pari de se lancer dans l’aventure entrepreneuriale en couple. Créer une franchise en couple, est-ce vraiment une bonne idée ? Si pour certains cela peut paraître audacieux, voire risqué, Margot et Yoann, eux, ne regrettent pas leur choix, tout simplement parce qu’ils s’éclatent dans ce domaine de l’aménagement extérieur et qu’entreprendre en franchise a fait décoller leurs carrières respectives. Leur histoire, leurs aventures entrepreneuriales, leurs conseils pour entreprendre en couple et leurs projets, Margot et Yoann se livrent en toute franchise.

<iframe name="Ausha Podcast Player" frameborder="0" loading="lazy" id="ausha-br33" height="220" style="border: none; width:100%; height:220px" src="https://player.ausha.co/?showId=BNkjVeCqNPm6&color=%23e63b11&podcastId=Qd8EafgDjNgz&v=3&playerId=ausha-br33"></iframe><script src="https://player.ausha.co/ausha-player.js"></script>

Est-ce que vous pouvez nous raconter en quelques mots vos parcours ?

Yoann Péda : J’ai démarré en 2017 dans l’entreprise Pérénia en tant que salarié où j’ai été technicien jusqu’à 2021. Pendant cinq ans, je travaillais à la maison mère et je suis ensuite passé technico-commercial pendant un an. En septembre 2022, on a décidé avec Margot d’ouvrir une franchise sur le Douaisie, à 30 kilomètres de la maison mère. L’idée était de passer par toutes les étapes, de technicien commercial à la gérance, pour tout voir du métier.

Margot Engelhardt : J’ai fait une reconversion professionnelle car à l’origine je travaillais dans le secteur de la petite enfance. Je me suis arrêtée pour élever notre fille. Suite à ça, ce projet est arrivé sur la table et Yoann m’a dit « Est-ce que tu te sens de m’accompagner là-dedans, toi qui voulait changer de branche ? » J’étais en école maternelle, ça me plaisait, mais j’avais envie de voir autre chose, tout simplement.

Pourquoi avoir entrepris en franchise ? 

Y.P : L’envie de progresser, l’envie d’évoluer. Je suis quelqu’un qui m’ennuie rapidement dans mon boulot. En étant gérant, on a beaucoup de choses diverses à faire : commandes, gestion des équipes, commercial, etc. Aucune de mes journées ne se ressemblent et c’est ce qui m’a conduit naturellement à ce poste. 

Entreprendre en couple vous a demandé de peser le pour et le contre ? 

M.E : Oui, c’est de l’organisation. Il faut se dire qu’il y a une heure où on coupe. On ne parle plus du boulot une fois passé le pas de la maison. Bien sûr, surtout sur un démarrage, on est parfois obligé d’en parler encore un petit peu, mais à partir d’une certaine heure, c’est terminé. s’il commence à me parler boulot, je lui dis « Stop, on voit ça demain au bureau ».

J.P : J’ai du mal à faire confiance à n’importe qui, mais j’ai toute confiance en Margot. Je ne pouvais travailler en binôme qu’avec elle. Si Margot avait refusé de venir avec moi, je ne me serais peut-être pas lancée.

Est-ce que vous auriez pu, tous les deux, entreprendre en dehors de la franchise ?

J.P: Honnêtement, je ne pense pas parce que je n’avais pas les armes et je n’avais pas les soutiens pour le faire. C’est vraiment la rencontre avec Michael, en 2017, qui aboutit à ça. Il a senti que j’étais capable d’en arriver là et il m’a poussé dans ce sens-là. Il m’a vraiment aidé à décoller. Sans Michael, sans Pérénia, non, je ne pense pas que j’aurais lancé ma boîte.

M.E : Pareil, ou peut-être sur le tard avec un petit peu d’apport. C’est une occasion qui s’est présentée. On partage les mêmes valeurs que notre franchiseur, c’est très important parce que c’est ce qui m’a aussi poussé à accepter le projet.

Envie d’en savoir plus ? Écoutez le podcast dans son intégralité ici

Écrit par Marie Roche

Découvrez la newsletter 100% franchise

Je m'abonne à la newsletter
cross