Comment devenir franchisé

Des lunettes pour illustrer les étapes pour devenir franchisé

Intégrer un réseau professionnel pour exploiter la marque et la notoriété d’une enseigne représente un tremplin économique pour une activité commerciale. Avant de répondre à la question « Comment devenir franchisé ? », il est important de souligner que cette approche offre la possibilité d’accroître rapidement la visibilité, de générer des évolutions positives tant sur le plan structurel que organisationnel, et surtout d’explorer de nouvelles opportunités sur le marché. 

Comment devenir franchisé avec un nouveau statut juridique d’entrepreneur ? Est-ce vraiment possible de devenir membre d’un réseau tout en gardant une certaine autonomie de son activité commerciale ? Quelles sont les étapes pour trouver un franchiseur et comment le choisir ?  

Pourquoi intégrer une franchise ?

Pour savoir comment devenir franchisé, il faut comprendre ce qu’est un franchiseur et pourquoi son activité commerciale agit comme un booster. Une enseigne peut choisir d’élargir son portefeuille client en ouvrant une succursale ou en créant une franchise. Dans ce contexte, il recherche un candidat apte à devenir franchisé. Celui-ci aura le droit d’utiliser la marque et les produits, mais pourra aussi faire quelques ajustements. La première raison qui pousse un entrepreneur à devenir membre d’un réseau, c’est l’image de la marque. Celle-ci permet avant tout d’attirer une clientèle fidèle. 

Devenir franchisé signifie bénéficier des process, méthodes et modes opératoires de l’enseigne. En effet, la marque est souvent une entreprise qui a fait ses preuves et qui s’est installée sur le marché dans un secteur défini. Il y a donc moins de risques financiers puisque l’exploitation du concept engrange des bénéfices. Une formation initiale et complète est dispensée avec, à la clé, la promesse d’un accompagnement professionnel pour devenir franchisé. L’aide à la création d’entreprise, mais aussi la mise en place d’une demande de financement sont incluses dans la transmission du savoir-faire. 

Le franchisé profite de tous les avantages commerciaux négociés préalablement par la maison-mère auprès de fournisseurs, prestataires et autres partenaires. La question n’est donc pas comment devenir franchisé, mais plutôt pourquoi ne pas choisir d’intégrer une marque !

Les étapes pour devenir franchisé ?

Avant de devenir franchisé, l’entrepreneur devra réaliser un travail de réflexion à travers un business plan. Ce projet comprend un changement opérationnel important et il faut être prêt à s’engager. Faire le bilan de son commerce est donc la base d’un nouveau départ. Évaluer les qualités, les compétences et les faiblesses de l’entreprise tout en déterminant les prochains objectifs sont les premières étapes pour devenir franchisé. Le choix de secteur est également essentiel, sachant qu’il n’est pas impossible de changer de filière et de métier. Cependant, devenir franchisé dans un secteur s’avère un choix naturel lorsque l’entrepreneur possède déjà des connaissances et compétences dans le domaine d’activité commerciale choisi. La géolocalisation peut aussi devenir un critère décisif pour intégrer un réseau, car la délocalisation d’un point de vente peut freiner l’activité commerciale.

L’entrepreneur doit se demander s’il est suffisamment motivé pour devenir franchisé, car il devra soumettre sa candidature au franchiseur. Bien que le profil reste le critère déterminant, l’apport financier sera aussi pris en considération. D’ailleurs, pour intégrer un réseau de franchises, le demandeur aura besoin d’un fonds de départ pouvant atteindre 500 000 euros, en fonction de la notoriété de l’enseigne, du secteur d’activité commerciale ou encore de l’ancienneté de cette dernière. Une fois les investissements de départ disponibles, après l’évaluation du patrimoine, il ne reste plus qu’à se soumettre aux obligations et exigences menant à la signature du contrat de franchise pour devenir franchisé.

Comment choisir son réseau de franchise ? 

Pour choisir un professionnel et devenir franchisé, le gérant de l’activité commerciale doit s’orienter en fonction de son domaine de compétences et du secteur d’activité. Ces derniers sont nombreux allant des réseaux de distribution alimentaire aux commerces de proximité en passant par l’immobilier, le prêt à porter et la mode ou encore la restauration et l’hôtellerie. Ce qui détermine ce choix réside aussi dans le résultat d’une étude de marché. Quel est le lieu d’implantation choisi pour devenir franchisé, la concurrence y est-elle présente, quelle est la cible et quelles sont les projections du chiffre d’affaires ?

Évidemment, devenir franchisé et devenir porte-parole d’un produit implique d’y croire. Déterminer la justesse du concept, la perspective d’avenir et sa réputation, pèseront dans la balance. De plus, les services offerts par le franchiseur sont aussi des points clés puisque ce dernier doit fournir l’accompagnement nécessaire afin de former et guider lors de la transmission du savoir-faire tout en s’assurant que le mode opératoire soit bien dupliqué lors du lancement de l’activité commerciale. Pour comparer les réseaux entre eux, il est aussi possible de s’attarder sur le montant du droit d’entrée et les redevances obligatoires pour devenir franchisé.

Où trouver un franchiseur ? Consulter l’annuaire de franchises, se tourner vers les spécialistes dans la région, visiter des salons nationaux dédiés aux professionnels ou assister aux journées portes ouvertes de la marque sélectionnée permet d’affiner les options. D’ailleurs, rencontrer les franchiseurs peut être décisif pour celui qui souhaite devenir franchisé. Le bouche-à-oreille, le circuit court et le parrainage sont aussi des moyens d’avoir un aperçu des prospections. 

Les conditions et obligations du franchisé

En acceptant d’intégrer un réseau de franchise, l’entrepreneur devra appliquer la stratégie commerciale déjà mise en place. Ainsi, la licence de marque ne s’appliquera plus seulement au franchiseur, mais aussi à celui qui veut devenir franchisé. Il est primordial d’être en adéquation avec les standards de qualité et de mettre en pratique les normes pour respecter les brevets, autorisations et reconnaissances obtenus préalablement par la maison-mère. D’ailleurs, tout au long du partenariat, les deux entités seront amenées à évoluer. Tout changement appliqué devra être mis en place par les franchises. Devenir franchisé comprend notamment l’évolution du savoir-faire, des méthodes ou du concept. 

Pour devenir franchisé, il faut aussi accepter de s’approvisionner auprès des fournisseurs agréés et référencés. En dehors de ces obligations, d’autres conditions telles que le paiement de redevances sur la marge des produits seront applicables. 

Quelles sont les précautions en tant que franchisé ?

Lors de la création d’une entreprise qui a pour but de devenir franchisé, l’entrepreneur choisit le statut juridique de cette dernière. Celui-ci doit avant tout correspondre à l’activité commerciale sans aller à l’encontre de l’enseigne. Lorsqu’il s’agit d’un commerce géré en solo, deux options sont disponibles ; EURL (entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée) et SASU qui signifie société par actions simplifiée unipersonnelle. Il existe aussi la société par actions simplifiée (SAS) ou à responsabilité limitée (SARS). Le statut précède l’immatriculation du commerce. 

En tant que franchisé, le plus important sera de vérifier le modèle choisi en analysant le DIP (document d’information pré-contractuelle). Remis sans exception avant la signature du contrat de franchise, il contient les détails sur l’identité du franchiseur, la présentation du commerce incluant sa forme juridique, l’état du marché ainsi que les résultats des deux derniers exercices. Adhérer au code de déontologie européen s’avère essentiel pour devenir franchisé. Ce dernier obtient un code de conduite avant l’intégration de son commerce à un ensemble de franchises. 

Qu’en est-il de la gestion des bénéfices de l’activité commerciale ? Pour devenir franchisé, il n’est pas obligatoire de mêler part de redevances et salaire. Les deux peuvent être dissociés. Les franchisés obtiennent ainsi une rémunération après l’année financière. 

Ce que contient le contrat de franchise

Plusieurs éléments seront obligatoires dans le contrat pour devenir franchisé. Le premier élément est la durée de ce dernier afin de confirmer la période qui lie le franchiseur à l’entrepreneur. Résiliation, cession ou renouvellement d’un point de vente en font partie. Des clauses de non-concurrence, de confidentialité et de non-affiliation seront présentées. Cela signifie que le franchisé n’aura pas le droit de créer ou de participer à l’exploitation d’une activité commerciale concurrente. 

Toutes les mentions d’obligations financières ou de redevances sont aussi listées. L’exclusivité de la marque sur ledit marché ainsi que son étendue géographique peuvent être discutées pour établir les paramètres et champs d’action des deux parties. Le contrat est rédigé dans le respect de certaines obligations légales et fait mention de toutes les conditions approuvées et négociées. Une fois l’accord conclu, l’entrepreneur peut devenir franchisé et alors exploiter tous les signes distinctifs, dont les marques, les logos, le nom commercial et les sigles.

Le contrat pour devenir franchisé comprend toutes les informations sur l’enseigne de distribution ainsi que celles propres au réseau, dont l’approvisionnement exclusif.

Le recap

  1. Devenir franchisé signifie bénéficier des process, méthodes et modes opératoires d'une enseigne.
  2. En intégrant un réseau de franchise, l’entrepreneur doit appliquer la stratégie commerciale déjà mise en place.
  3. Pour devenir franchisé, il faut aussi accepter de s’approvisionner auprès des fournisseurs agréés et référencés.
  4. Le contrat est rédigé dans le respect de certaines obligations légales et fait mention de toutes les conditions approuvées et négociées.

Découvrez la newsletter 100% franchise

Je m'abonne à la newsletter
cross