S’appuyer sur le franchiseur pour développer son entreprise

15 juin 2023
Categories : Photo d'un post it pour illustrer le support du franchiseur dans le développement d'une franchise.
Abonnez-vous à la newsletter

La franchise permet de créer son entreprise en minimisant les risques, grâce à la duplication d’un concept qui a fait ses preuves. L’entrepreneur doit-il pour autant tout attendre de son franchiseur ? Et s’il souhaite prendre des initiatives pour favoriser le développement de son affaire, quel est son champ d’action ?


Si un porteur de projet pense qu’en rejoignant une franchise, il peut créer son entreprise en se tournant les pouces ou presque, son projet est voué à l’échec. La franchise est un support qui augmente les chances de réussite, mais le franchisé est bien responsable de son développement et de son succès.

Le principe même de la franchise, au-delà d’apporter un concept clé en main, est d’accompagner le porteur de projet de la mise en place au développement de son affaire. En échange de contreparties financières (droits d’entrée, redevances), le réseau doit mettre à disposition du franchisé toutes les clés pour réussir.

Pour cela, il peut s’appuyer au quotidien sur la structure opérationnelle de son enseigne afin d’évoluer dans les meilleures conditions. Il bénéficie d’un savoir-faire, d’une formation initiale et continue, du suivi, des conseils et de l’expérience du franchiseur, mais aussi d’un ensemble d’informations pratiques, d’outils et de supports en matière de marketing, de communication, de gestion, etc.

En outre, l’entrepreneur a également la possibilité d’avoir des contacts réguliers avec les autres chefs d’entreprise du réseau pour échanger des informations et des bonnes pratiques qui vont l’aider à se développer plus rapidement. Néanmoins, il doit être conscient que, même bien accompagné, la réussite ne tombe pas du ciel !

Si le réseau donne de nombreuses cartes pour favoriser le succès du franchisé, il ne peut pas tout faire à sa place. En effet, il reste un entrepreneur indépendant responsable de son affaire. C’est bien lui qui est sur le terrain, qui doit s’impliquer dans son activité, et faire en sorte que tout fonctionne.

Il doit aussi savoir prendre des initiatives pour assurer sa visibilité et son développement au niveau local. Plusieurs solutions s’offrent à lui pour favoriser sa croissance au-delà de ce que lui propose son enseigne.

Le porteur de projet peut par exemple créer des synergies en rejoignant une association de commerçants, en créant des partenariats, ou en participant aux évènements de sa ville. Une fois son affaire sur les rails, il peut faire le choix de la multi franchise ou de la pluri franchise, en choisissant un secteur d’activité complémentaire au sien.

Néanmoins, il faut que le franchisé soit conscient que ses idées et ses initiatives doivent être validées par sa tête de réseau qui reste garante de la bonne image de son enseigne. Il reste donc limité dans son champ d’action par son contrat de franchise.

S’il est persuadé du bien fondé de sa position, charge à lui de convaincre sa tête de réseau. Car, en matière de relation franchiseur/franchisé, tout est affaire d’échange et de communication. Si l’idée est bonne, nul doute qu’elle sera validée par l’enseigne.

Au sein d’un réseau, les bonnes pratiques se doivent d’être partagées. Il est dans l’intérêt du franchiseur de bénéficier des remontées du terrain et de ce qui fonctionne chez ses franchisés.

C’est notamment dans les jeunes réseaux que les franchisés ont l’espace nécessaire pour prendre des initiatives. Mais, de manière générale, beaucoup d’enseignes mettent en place des groupes de réflexion collaboratifs, au niveau régional et/ou national, impliquant de cette façon les franchisés dans le développement et les innovations du groupe.

Ainsi, si l’enseigne a beaucoup à apporter à ses franchisés, l’inverse est vrai aussi. Lorsque les points de vente réussissent individuellement, c’est l’ensemble du réseau qui réussit. Le succès du franchiseur passe par celui de ses franchisés et de leurs idées !

Écrit par Laurence Jacquin

Découvrez la newsletter 100% franchise

Je m'abonne à la newsletter
cross