L’Orange Bleue se muscle à l’international

30 avril 2024
Categories : franchise l'orange bleu sans logo
Abonnez-vous à la newsletter

Fort de ses 384 salles de sport dans l’Hexagone, ce réseau de salles de fitness attaque aujourd’hui le marché international en commençant par l’Espagne.


Explications sur cette stratégie worldwide avec José Nercellas, directeur général de L’Orange Bleue.

José Nercellas : l’Espagne comme la France sont des pays à fort potentiel de développement. Sur notre marché, le taux de pénétration, à savoir le nombre de personnes fréquentant les salles de sport, est de l’ordre de 8 à 10 % en France, de 10 à 12 % en Espagne contre 25 % en Scandinavie. Pour le fitness, le potentiel est donc énorme en Espagne.

José Nercellas : nous avons aujourd’hui deux succursales à Barcelone et Madrid, plus trois à venir dans la capitale espagnole dans les semaines à venir, et deux salles L’Orange Bleue en licence de marque à Castellon et Valence. D’ici trois à cinq ans, nous visons une centaine de salles dans la péninsule ibérique. En Espagne, nous sommes implantés en centre-ville alors qu’en France, nos salles se situent en général dans des retail parks.

José Nercellas : en Espagne, le retail est plus développé en centre-ville et dans les centres commerciaux qu’en retail park. D’où notre déploiement en centre-ville sur ce marché.

José Nercellas : en France, nous avons déjà une salle L’Orange Bleue dans le centre-ville de Rennes. Ce qui nous freine, ce sont les valeurs locatives. En Espagne, les emplacements de centre-ville sont largement plus accessibles que dans l’hexagone.

José Nercellas : j’ai coutume de dire que pour se déployer à l’étranger, il ne faut pas faire de copier-coller mais plutôt du copier-adapter. Notre ADN reste le même : proximité, accompagnement par des coachs diplômés, et cours collectif. Mais évidemment, on doit s’adapter aux exigences du marché local. En termes de superficie et d’équipements de salle, l’offre espagnole est similaire à nos salles en France. En revanche, on sait que les consommateurs espagnols sont plus attentifs à l’environnement des salles et sont prêts à payer un peu plus cher pour un accompagnement plus « premium ». Cela va nous servir de test pour le marché français.

José Nercellas : nous avons recruté un développeur pour l’Espagne chargé de repérer des partenaires et des emplacements. En termes de communication, nous déployons les mêmes moyens qu’en France. A savoir le site internet et les réseaux sociaux.

José Nercellas : notre marque Yako, spécialisée dans les cours collectifs est prête à être déployée à l’étranger. Notre stand sur le salon FIBO, le plus gros salon dédié au fitness au monde qui se tient à Cologne du 11 au 14 avril 2024, va nous permettre d’identifier des distributeurs. Une autre de nos marques, ENCP, qui réunit nos centres de formation interne pour devenir coach sportif, pourrait aussi être dupliquée en Espagne. Pour l’instant, cela ne fait pas partie de notre feuille de route mais nous avons ce projet dans un coin de notre tête.

José Nercellas : à date, nous avons six centres de formation en France à Rennes, Marseille, Caen, Lorient, Brest et Nantes qui permettent à des candidats de tous horizons de se former en un an au métier de coach sportif et de sortir avec un diplôme reconnu par l’État. A l’issue de leur formation, 100 % trouvent un boulot dans nos clubs. En Espagne, suite à la crise de 2008, de nombreux jeunes se sont retrouvés sans travail. Donc il me paraîtrait opportun d’implanter des centres de formation sur le territoire espagnol afin de susciter des vocations et leur permettre d’accéder à de nouvelles opportunités professionnelles. Cela participerait aussi à notre engagement sociétal.


(vérifié par notre rédaction)

Voici un résumé en cinq points clés de l’article sur le sujet : L’Orange Bleue se muscle à l’international.

Expansion en Espagne : L’Orange Bleue, avec 384 salles de sport en France, s’implante en Espagne avec des succursales à Barcelone, Madrid, Castellon et Valence, visant une centaine de salles dans les trois à cinq ans.

Stratégie urbaine : Contrairement à la France, les nouvelles salles espagnoles sont situées en centre-ville, profitant d’emplacements plus accessibles.

Adaptation du concept : Le modèle est adapté localement tout en conservant l’ADN de la marque, avec une attention particulière à l’environnement des salles et un accompagnement premium.

Recrutement et marketing : Un développeur dédié est en charge de repérer des partenaires et des emplacements en Espagne, avec une communication alignée sur celle en France.

Perspectives internationales : Outre l’Espagne, L’Orange Bleue envisage de déployer ses marques Yako et ENCP à l’étranger, soutenant également la formation de coachs sportifs.

Écrit par Sylvie Laidet

Découvrez la newsletter 100% franchise

Je m'abonne à la newsletter
cross