La franchise : toujours aussi solide dans un contexte fluctuant

5 juin 2024
Categories : Un panneau indiquant le mot franchise.
Abonnez-vous à la newsletter

Energie, matière premières, changements de comportements des consommateurs… Les crises s’enchainent mais le modèle de la franchise résiste. Les résultats de la 20e Enquête annuelle de la franchise réalisée par Banque Populaire et la Fédération Française de la franchise (FFF) confirment cette solidité à toutes épreuves.


Amortisseur de chocs ! D’après le deuxième volet de la 20e Enquête annuelle de la franchise, la franchise est, et reste, un gage de solidité. Bien que des tensions persistent quant au recrutement de nouveaux franchisés (82 % des franchiseurs déclarent rencontrer des difficultés à sélectionner des candidats, en hausse de 10 points en un an), les réseaux se disent à 84 % confiants en l’avenir. Les retours d’expérience du Covid, période pendant laquelle ils ont démontré leur agilité en matière d’accompagnement des franchisés, leurs sont aujourd’hui précieux et utiles pour passer les tempêtes.

Forts des leçons tirées, la capacité d’anticipation des franchiseurs face aux enjeux actuels est montée d’un cran. Conscients des nouvelles habitudes d’achats des Français (30 % privilégient les commerces de proximité, 31 % font leurs courses plus souvent en semaine…) et de leurs attentes (72 % cherchent des prix compétitifs, 57 % valorisent la qualité des relations humaines avec le commerçant), les réseaux s’adaptent. 65 % considèrent d’ailleurs l’inflation comme un enjeu majeur. Grâce à leur effet « taille » qui leur procure une marge de manœuvre, ils ont optimisé leur politique d’achat. Neuf sur dix se montrent ainsi pro-actifs pour limiter la hausse des prix de vente (89 %). 69 % négocient les prix d’achat, 45 % développent des offres promotionnelles et 24 % prennent en charge une partie de la hausse des coûts. Afin de renforcer le sens du collectif, une des forces du modèle, plus de 8 franchiseurs sur 10 (86 %) ont également mené des actions d’animation du réseau et de dynamique collective.

De quoi satisfaire les partenaires franchisés.  82 % trouvent avantageux d’appartenir à un réseau avec l’inflation actuelle et huit sur dix estiment mieux résister à la crise qu’un commerçant isolé. Quasiment tous se sont mobilisés sur le terrain pour faire face à l’inflation et dynamiser les ventes :  80 % ont réduit leurs dépenses et/ou leurs frais de fonctionnement et 51% ont baissé leur marge pour faire face à la hausse des prix. Côté accompagnement de leurs franchiseurs et animation de réseau, trois quarts (76%) apprécient les groupes de travail avec d’autres franchisés et le franchiseur. Une pratique qui se consolide : + 15 points en 3 ans et + 4 points en 2 ans.

Pour développer leur sens du commerce et de l’accueil, 62 % ont suivi des formations grâce à leur franchiseur (dont 82 % dans le secteur des services) et 53 % ont diversifié leur offre de produits et services, plus particulièrement dans le secteur alimentaire (75 %). Dans cette quête d’amélioration continue de l’accueil clients, 49 % déclarent avoir réalisé des travaux de rénovation et 38 % ont développé de nouveaux outils de communication et de vente, notamment dans le secteur CHR (56 %). Soutenus par leur enseigne tout au long de leur parcours, les franchisés sont reconnaissants et fidèles. Avec une ancienneté moyenne de 13 ans, ils sont 81 % à avoir l’intention de rester dans le réseau, dont 58 % de manière certaine.


(vérifié par notre rédaction)

Voici un résumé en cinq points clés de l’article sur la franchise, toujours aussi solide dans un contexte fluctuant.

Solidité du modèle de la franchise : Malgré des crises récurrentes, le modèle de la franchise démontre une grande robustesse. La 20e Enquête annuelle de la franchise réalisée par Banque Populaire et la Fédération Française de la Franchise (FFF) confirme que 84 % des réseaux franchisés sont confiants en l’avenir.

Enjeux de l’inflation : L’inflation est identifiée comme un enjeu majeur par 65 % des franchiseurs. Pour contrer la hausse des prix, 89 % des réseaux prennent des mesures pro-actives comme la négociation des prix d’achat (69 %), le développement d’offres promotionnelles (45 %), et la prise en charge partielle des coûts (24 %).

Satisfaction des franchisés : En période d’inflation, 82 % des franchisés trouvent avantageux d’appartenir à un réseau. Ils bénéficient de l’effet de groupe pour mieux résister à la crise comparé aux commerçants isolés. 76 % apprécient les groupes de travail, renforçant le sentiment de communauté dans le réseau.

Adaptation aux attentes des consommateurs : Pour répondre aux nouvelles habitudes de consommation, 62 % des franchisés ont suivi des formations et 53 % ont diversifié leur offre de produits et services. Une part significative a investi dans des travaux de rénovation (49 %) et développé de nouveaux outils de communication et de vente (38 %).

Fidélité des franchisés : Grâce au soutien constant de leur franchiseur, les franchisés montrent une grande fidélité. Avec une ancienneté moyenne de 13 ans dans le réseau, 81 % des franchisés envisagent de rester, dont 58 % de manière certaine.

Écrit par Valérie Froger

Découvrez la newsletter 100% franchise

Je m'abonne à la newsletter
cross