Comment l’intelligence artificielle s’invite à la table des enseignes de restauration ?

10 mai 2023
Categories : Intelligence artificielle et enseignes de restauration

L’intelligence artificielle est dans toutes les bouches. Y compris dans les réseaux de franchise qui cherchent à en tirer le meilleur parti. Retours d’expériences dans le secteur de la restauration avec une IA qui optimise les stocks et dope la marge.


Lorsqu’en 2018, ils créent Inpulse, une entreprise spécialisée dans l’intelligence artificielle (IA) et le management des coûts matière, Valentin Pignolet et Brice Konda veulent bien sûr faire un carton dans le secteur de la restauration. Mais ils n’imaginent évidemment pas, que quelques années plus tard, la crise des matières premières et l’inflation galopante, vont leur permettre de mettre les bouchées doubles et de booster l’appétit de leurs clients pour leur solution Saas. Et pour cause ! Leur plateforme de gestion automatisée des approvisionnements promet de gagner jusqu’à 5 points de marge. 

L’IA optimise la gestion des stocks et la rentabilité optimisée en temps réel

Leur intelligence artificielle aide en fait les chaines de restauration à optimiser leurs gestions du coût matières à toutes les étapes. Comment ? « En se connectant aux logiciels de caisse, aux fournisseurs, ainsi qu’aux API publiques dédiées à la météo, aux événements calendaires et autres grands évènements sportifs, notre algorithme est capable de prévoir le nombre de ventes à venir et donc de préconiser les quantités de matière première à commander. Il automatise la gestion des stocks et les commandes fournisseurs et permet l’accès en temps réel à des indicateurs clés de rentabilité », explique Valentin Pignolet, co-fondateur CTO et CPO d’Inpulse. Pour chaque recette, l’IA a référencé les grammages d’ingrédients nécessaires, le restaurateur commande donc au plus juste et évite ainsi le surstockage ou les ruptures de stock. Encore mieux, en analysant les écarts de stocks, les franchisés identifient rapidement là où ils perdent de la marge, cela peut être de la surconsommation ou des pertes inhabituelles. Or, un sous-grammage dans une recette reviendrait à prendre le risque de décevoir les consommateurs et donc à les perdre. Un sur-grammage impacte directement la marge du point de vente. 

L’IA redonne de la marge aux franchisés

Pour l’heure des réseaux comme Pitaya, Columbus Café, Côté Sushi, Franks Hot Dog ou encore, Tutti Pizza utilisent cette solution d’intelligence artificielle au quotidien. Et optimisent leur marge. « Le carton d’emmental a doublé depuis le 1er janvier 2022. Mettre 10 grammes de fromage en plus sur une pizza en 2021 et aujourd’hui, ça n’a pas le même impact sur la marge. Le moindre dérapage se compte en milliers d’euros, on contrôle toutes les semaines les écarts de consommation avec Inpulse. Malgré l’inflation, on a gagné 2 points de marge », témoigne Damien Plessis, multi-franchisé de 5 restaurants Tutti Pizza. Cette solution lui sert également à limiter les ruptures de stock et à modifier son mix produit en mettant en valeur des pizzas à fort ratio sur sa carte. « On a mis de l’intelligence dans notre approche des promotions, on choisit les bons produits pour ces opérations et on limite ainsi l’impact de l’augmentation des prix des matières premières », ajoute-t-il. 

L’IA accélère les performances des enseignes 

Côté franchiseur, la solution s’avère aussi visiblement gagnante. D’abord au niveau des marges. « C’est dans ce contexte d’incertitude que nous avons décidé de proposer à tous nos franchisés une solution de gestion de stock qui soit simple d’utilisation et qui nous permette de gérer notre marge avec précision face à la hausse des prix des matières premières », insiste Sébastien Bori, directeur du réseau Tutti Pizza. L’IA d’Inpulse permettrait également de doper le développement des réseaux. « Sans la prévision des ventes, il faudrait minimum 8 mois aux franchisés pour acquérir de l’expérience : absorber deux saisons, vivre des vacances scolaires, des rushs…. Grâce à Inpulse, on va accélérer l’atteinte des objectifs, un franchisé est autonome en 3 semaines et peut commencer à performer dès 2 mois », conclut Charles Drouhaut, co-fondateur de l’enseigne Dévor. Inpulse qui vient de réaliser une deuxième levée de fonds (7 millions d’euros) entend de nouveau pimenter sa solution intelligente en staffant ses équipes R&D et commerciales. Et vise dès l’an prochain 7 000 restaurants partenaires. Soit encore 5 500 à séduire en quelques mois.

À lire aussi : Secteur de la restauration : transformer les données en véritable outil de management et de pilotage

Écrit par Sylvie Laidet

Découvrez la newsletter 100% franchise

Je m'abonne à la newsletter
cross