Inflation : la consommation des Français évolue

12 novembre 2023
Categories : Des cartes pour illustrer l'inflation et l'évolution des modes de consommation des français
Abonnez-vous à la newsletter

[Brève] Un rapport publié par Yougov en novembre 2023 constate les impacts de l’inflation sur la consommation des Français. Certains secteurs d’activité sont directement touchés par les arbitrages des consommateurs qui cherchent à faire des économies.


Selon les chiffres de l’Insee, publiés le vendredi 13 octobre, l’inflation se maintient. En septembre, l’indice des prix à la consommation (IPC) s’établit à 4,9 % sur un an, au même niveau qu’au mois d’août. « Cette stabilité de l’inflation résulte d’une forte accélération des prix de l’énergie sur un an (+11,9 % après +6,8 %), contrebalancée par le ralentissement des prix de l’alimentation (+9,7 % après +11,2 %), des services (+2,9 % après +3,0 %) et des produits manufacturés (+2,8 % après +3,1 %) », indique l’Insee dans son rapport.

Si elle se stabilise, l’inflation n’en touche pas moins de plein fouet le pouvoir d’achat des français. 61% d’entre eux indiquaient en mai 2023 que leur pouvoir d’achat se dégradait (sondage Yougov). Cela représente 32 millions d’individus qui connaissent des difficultés à mettre de l’argent de côté ou à s’adonner à des activités de loisir. Selon le dernier rapport YouGov, les plus affectés par cette hausse des prix sont les plus de 35 ans et ceux qui vivent en dehors des grandes villes ou de la région parisienne. Ces derniers s’inquiètent pour leur épargne et adaptent leurs modes de consommation pour faire des économies. Des comportements qui ont un impact direct sur certains secteurs d’activité, notamment la restauration, la grande distribution, le tourisme ou encore l’automobile.

Les comportements de consommation évoluent

Face à l’inflation, et pour économiser, les Français ont tendance à privilégier les produits essentiels qu’ils achètent davantage en promotion. Le rapport YouGov constate également que, bien qu’appréciés, les produits jugés “meilleurs pour l’environnement” ou locaux, sont moins consommés car estimés plus chers. Ainsi, le Made in France, même s’il a toujours la cote, est en recul par rapport à 2022.

S’il y a bien un secteur qui constate la baisse de pouvoir d’achat des Français, c’est celui de la restauration. En effet, l’enquête de YouGov confirme que les sorties au restaurant sont les premières variables d’ajustement d’un budget serré. 65% des Français indiquent avoir supprimé cette dépense ou du moins de très nettement réduire ce poste budgétaire.

Les courses alimentaires viennent en deuxième position avec 58% des interrogés qui admettent avoir nettement diminué leur dépenses en magasin. Ce sont ensuite les voyages qui sont réduits voir supprimés chez 56% des Français, et enfin l’automobile, dont l’entretien et/ou l’achat n’est plus une priorité pour 47% de la population.

Écrit par La Rédaction

Découvrez la newsletter 100% franchise

Je m'abonne à la newsletter
cross