Casino : 313 magasins repris par Auchan et Intermarché

19 décembre 2023
Categories : Devanture d'un Casino pour illustrer la cession de magasins à Intermarché.

[Brève] Tard dans la nuit de lundi 18 décembre, le conseil d’administration de Casino a finalement tranché. Les 313 hypermarchés et supermarchés à vendre depuis fin novembre seront repris par le consortium formé par Intermarché et Auchan, selon les sources de Le Figaro et Les Échos. En début de semaines Auchan et Les Mousquetaires/Intermarché étaient entrées en “négociations exclusives” avec Casino, en grande difficulté financière. Des discussions qui portaient sur le rachat de « la quasi-totalité du périmètre des hypermarchés et supermarchés » du groupe.


Cela représente « 313 magasins » pour lesquels « l’ensemble des salariés des magasins transférés seraient repris » par le groupement des Mousquetaires/Intermarché et Auchan. L’opération, « subordonnée » à la restructuration financière en cours de Casino, « pourrait intervenir avant la fin du premier trimestre 2024 », précise le groupe Casino dans un communiqué.

Ces derniers jours, la plupart des grands noms du secteur de la distribution alimentaire ont été associé à celui de Casino, qui, aux abois, s’est dit prêt à étudier des offres de concurrents pour le rachat de tout ou partie de ses magasins grand format, hyper et supermarchés.

Seuls Auchan et Intermarché avaient officialisé une candidature à la reprise de l’ensemble du parc. « En s’unissant pour le rachat des magasins Casino, Auchan et Les Mousquetaires portent un projet à capitaux 100% français qui renforcerait également la souveraineté alimentaire française et le soutien au monde agricole et aux territoires », plaident les deux enseignes dans un communiqué commun lundi soir.

De son côté Casino a indiqué que le projet de cession se ferait « sur la base d’une valeur d’entreprise fixe de 1,35 milliard d’euros (hors immobilier) », et que « le périmètre de magasins intégrés représente un chiffre d’affaires total pour l’année 2022 d’environ 3,6 milliards d’euros HT (hors essence) pour 313 magasins ».

« Certains actifs immobiliers pourraient faire également partie du périmètre de l’opération », indique encore Casino, selon qui l’argent généré par l’opération permettrait de « soutenir la restructuration financière envisagée, l’investissement dans le périmètre maintenu, et l’accompagnement social pour les salariés concernés ».

Le groupe, qui employait encore 200.000 salariés dans le monde, dont 50.000 en France à fin 2022, a signé en juillet un accord prévoyant la restructuration d’une dette insoutenable, avec un changement d’actionnariat à horizon mars–avril 2024. C’est le milliardaire tchèque Daniel Kretinsky, le Français Marc Ladreit de Lacharrière et le fonds britannique Attestor, qui doivent en prendre les commandes à cette date.

Mais dans l’intervalle, les performances commerciales ne se sont pas beaucoup améliorées et le groupe encore dirigé pour quelques mois par Jean-Charles Naouri a dû revoir plusieurs fois à la baisse ses ambitions financières, avant de se dire prêt à céder des magasins si des concurrents étaient intéressés.

Écrit par L'Express Franchise avec l'AFP

Découvrez la newsletter 100% franchise

Je m'abonne à la newsletter
cross