Casino étudie la vente de magasins supplémentaires

30 novembre 2023
Categories : Devanture d'un Casino pour illustrer la cession de magasins à Intermarché.

[Brève] Lundi 27 novembre, le groupe Casino, en difficulté financière, a annoncé qu’il allait étudier la vente de supermarchés et hypermarchés supplémentaires après avoir reçu des offres “préliminaires” en ce sens.


Le groupe Casino est entré fin octobre en procédure de sauvegarde accélérée afin de restructurer son endettement, pour une réalisation à horizon du 1er trimestre 2024. Cette restructuration s’accompagne d’un changement d’actionnaire majoritaire car Casino doit passer sous le contrôle des milliardaires Daniel Kretinsky, Marc Ladreit de Lacharrière et du fonds d’investissement Attestor dans le cadre d’une augmentation de capital. Celle-ci doit permettre d’apporter au total 1,2 milliard d’euros d’argent frais.

Dans ce contexte, le quotidien Les Echos a indiqué dimanche soir que Casino avait reçu des manifestations d’intérêt pour les supermarchés et hypermarchés non concernés par l’accord avec le groupement Intermarché. Le quotidien économique ajoute que si la cession était menée à bien, elle pourrait entraîner la vente d’entrepôts et poserait la question de l’avenir du siège historique du groupe à Saint-Etienne. Mi-juillet, le ministre de l’Economie Bruno Le Maire avait indiqué que « l’Etat sera vigilant sur l’emploi” et sur le maintien du “siège à Saint-Etienne », prévu par l’accord entre Casino et les candidats à sa reprise.

Le lendemain, Casino a précisé dans un communiqué que les « marques d’intérêts » reçues seront « analysées par le groupe Casino et le consortium » de repreneurs « dans les prochaines semaines ». « Toute opération de cession devra être préalablement approuvée par le consortium », indique encore l’entreprise.

« Nous comprenons la décision de Casino d’examiner les offres d’acteurs crédibles pour l’acquisition d’un certain nombre d’hypermarchés et de supermarchés », a déclaré mardi à l’AFP un porte-parole du groupe EP du milliardaire tchèque Daniel Kretinsky en France. « Ces cessions n’affecteraient en rien notre volonté de devenir l’actionnaire de contrôle de Casino et d’investir dans le développement du reste du périmètre, notamment dans les enseignes Monoprix et Franprix », a-t-il poursuivi. « Nous sommes également attachés au maintien d’un siège à Saint-Étienne », a-t-il précisé.

Crédit photo : Sebleouf, CC BY-SA 4.0 via Wikimedia Commons

Écrit par L'Express Franchise avec l'AFP

Découvrez la newsletter 100% franchise

Je m'abonne à la newsletter
cross