Marché immobilier en 2024, quelles perspectives ?

Les enseignes du marché de l'immobilier face à la crise.

Après une période de turbulences en 2023, le marché immobilier français affiche de nouvelles perspectives pour 2024. Une stabilisation des taux d’intérêt et des prix de logements pourrait favoriser les nouvelles acquisitions. Explications.

Entre l’offre, la demande et les fluctuations de prix, le marché immobilier en France a connu plusieurs changements. Les grandes villes sont souvent des lieux prisés où la demande de logements dépasse l’offre disponible, ce qui entraîne souvent une hausse des prix. L’inverse se produit dans les zones rurales qui, elles, disposent d’un marché dynamique et stable, avec peu de demandes.

Comment déterminer le meilleur moment pour vendre ou acheter un bientandis que les tendances sont modulées par des facteurs tels que le prix au mètre carré, l’inflation et les variations des taux d’intérêt, ce qui impacte directement les prêts immobiliers ?

En 2024, les perspectives sont beaucoup plus rassurantes. En effet, des ajustements ont été faits pour encourager les acquéreurs. Dans ce contexte favorable, les franchises de l’immobilier auront fort à faire. La stabilisation annoncée pour les prochains mois favorisera une situation propice aux nouvelles acquisitions immobilières. Avec plus de 32 000 agences en France, le secteur demeure dynamique malgré tout. Il avait ainsi enregistré un chiffre d’affaires de 19,4 milliards d’euros en 2023. Le futur propriétaire fait appel à une agence immobilière ou un mandataire afin de profiter de son expertise, de son réseau de partenaires et de sa capacité d’accompagnement et de négociation des prix ou des conditions de financement.

Les taux d’intérêt et les prix de l’immobilier devraient ainsi se stabiliser. Ces évolutions auront un impact sur la stratégie de vente et d’achat, que ce soit dans le cadre d’un achat de bien résidentiel ou d’entreprise. Les mesures mises en place par les autorités monétaires et la Banque Centrale Européenne visent à contenir l’inflation sans ralentir la croissance économique. Avec un taux d’intérêt redevenu stable, il sera possible d’entrevoir la reprise du marché immobilier français. L’autre bonne nouvelle concerne la correction des prix des biens immobiliers. La baisse concernerait les zones surévaluées, ce qui attirera de nouveau les acquéreurs souhaitant faire un investissement immobilier, quel qu’il soit.

La hausse des taux et les coûts d’emprunt en 2023 ont influencé le marché immobilier sur l’ensemble du territoire. En réponse, la FNAIM (Fédération nationale de l’immobilier) a lancé un appel pour appliquer des mesures visant à revitaliser le marché. Pour permettre au secteur de trouver son rythme, l’institution propose de miser sur les mesures pratiques comme les aides financières. D’ailleurs, certains soutiens comme les prêts à taux zéro ont pour objectif d’aider les propriétaires à réaliser des travaux énergétiques pour améliorer la performance globale de l’habitat. De même, faire un diagnostic de performance énergétique est fortement recommandé pour augmenter la valeur du bien avant sa vente. Le marché de l’immobilier est un levier possédant un fort potentiel économique.

D’ailleurs, les vendeurs sont nombreux à se tourner vers des professionnels pour les aider à concrétiser la vente. C’est pour profiter de ces conseils et de cette expertise que les clients font appel aux agences immobilières. Ouvrir une franchise est donc plus que jamais une opportunité entrepreneuriale à saisir.

Le recap

  1. La stabilisation annoncée pour les prochains mois favorisera une situation propice aux nouvelles acquisitions immobilières.
  2. Avec plus de 32 000 agences en France, le secteur demeure dynamique.
  3. Il avait ainsi enregistré un chiffre d’affaires de 19,4 milliards d’euros en 2023.

Découvrez la newsletter 100% franchise

Je m'abonne à la newsletter
cross