Le groupe Fremaux-Delorme reprend La maison de la literie

3 octobre 2023
Categories : Une page Maison de la literie pour illustrer le redressement judiciaire de la marque.
Abonnez-vous à la newsletter

[Brève] En juillet dernier, le tribunal de Chalon avait placé en procédure de redressement judiciaire les branches fabrication et distribution de La Maison de la literie, à la demande du groupe Veldeman, son actionnaire européen. Le 12 octobre dernier, le tribunal de Chalon-sur-Saône (Saône-et-Loire) a choisi le groupe de luxe et de linge de maison Fremaux-Delorme pour reprendre l’entreprise.


La branche distribution de Maison de la literie (environ 301 magasins dont 35 détenus en propre, 140 salariés) appartient au groupe IFP (Internationale de Franchise et de Participations), dont les sociétés avaient été placées en redressement le 13 juillet dernier.

La branche fabrication de Maison de la literie (environ 85 salariés) est quant à elle implantée sur trois sites : deux à Saint-Forgeot (Saône-et-Loire) et un en Charente-Maritimes. Ils représentent un chiffre d’affaires de 20 millions d’euros (en 2020) et avaient été placés en redressement judiciaire le 6 juillet. Selon le tribunal de commerce, cette branche a un passif exigible de 18 millions d’euros.

Le Roi du matelas souhaite devenir numéro un de la literie

Depuis cet été, de nombreux candidats se sont présentés pour reprendre la marque, parmi eux : les fabricants de linge de maison Descamps et Delorme, La compagnie du lit ou encore Le Roi du Matelas. Ce dernier avait déposé son projet au tribunal de Chalon-sur-Saône ce lundi 2 octobre avec l’ambition de devenir « numéro un de la literie en France et en Belgique » et assurait vouloir « maintenir et redéployer les enseignes et marques Maison de la Literie et Univers du Sommeil ».

Fremaux-Delorme reprend La Maison de la literie

Le tribunal a finalementchoisi le groupe de luxe et de linge de maison Fremaux-Delorme pour reprendre La Maison de la literie. Selon le tribunal, les sites de production de Saint-Forgeot (Saône-et-Loire) et de Confolens (Charente) sont ainsi maintenus et la Société financière Brabant, holding du groupe Fremaux-Delorme, conserve 84 des 85 salariés de cette branche.

 Le groupe Fremaux-Delorme détient déjà les marques Yves Delorme, Ralph Lauren, Kenzo, Hugo Boss et Olivier Desforges et compte aujourd’hui 450 boutiques dans le monde.

Écrit par L'Express Franchise avec l'AFP

Découvrez la newsletter 100% franchise

Je m'abonne à la newsletter
cross