Emmanuel Macron lance ETIncelles pour la croissance des PME

22 novembre 2023
Categories : Une to do liste pour illustrer le programme etincelles.
Abonnez-vous à la newsletter

Mardi 21 novembre, Emmanuel Macron a donné le coup d’envoi du programme ETIncelles. Ce plan vise à augmenter le nombre d’entreprises de taille intermédiaire (ETI) en France en levant les “freins administratifs” ralentissant la croissance des petites et moyennes entreprises (PME).


« Tout le temps passé sur l’administratif, c’est du temps qu’on vous fait perdre », a déclaré le Président devant une centaine de chefs d’entreprises invités à l’Elysée pour l’occasion.

La France en retard

La France accuse un certain retard par rapport aux autres pays d’Europe. Elle compte aujourd’hui 5 600 ETI, contre 10 000 environ en Allemagne. Or, ces entreprises sont, selon Emmanuel Macron, « une chance pour le pays et un véritable levier » car elles sont génératrices d’emploi, ancrées dans les territoires et souvent exportatrices.

Selon l’Elysée, “le réservoir” de PME à fort potentiel est estimé à environ 20 000. Le Président vise la création de 1 000 nouvelles ETI d’ici 2027, qui marquera la fin de son deuxième mandat. Pour François Asselin, président de la Confédération des PME, il s’agit d’un projet réaliste. « Si l’environnement est porteur pour les entreprises, un chef d’entreprise n’a qu’une envie, c’est de développer son affaire », affirme-t-il.

Ainsi, le programme ETIncelles ambitionne de faire grandir en taille 500 PME à fort potentiel de croissance d’ici à 2027. Ceci en leur proposant un accompagnement personnalisé en lien avec un interlocuteur unique pour lever les obstacles administratifs. Environ 45 correspondants dans les pouvoirs publics et l’administration ont été mobilisés à cette fin. Une petite équipe qui doit aider et faire gagner du temps aux chefs d’entreprises sur leurs projets les plus structurants.

Le plan ETIncelles : 50 PME sélectionnées

Lors d’une phase pilote qui a duré entre 12 et 18 mois, cet accompagnement personnalisé a bénéficié à 50 PME. Cette phase de test a permis aux chefs d’entreprises de signaler les difficultés de recrutement, le manque de visibilité sur les aides publiques ou encore l’accès compliqué à la commande publique. Cinquante autres entreprise ont été sélectionnées pour participé au programme.

Selon l’AFP, ETIncelles s’inscrit ainsi dans la lignée de la “Stratégie nation ETI”, présentée en 2020 en faveur du développement de ce type d’entreprises. Le 15 novembre, le gouvernement avait par ailleurs lancé des “Rencontres de la simplification” : des consultations destinées à simplifier les normes pour les entreprises.

Écrit par L'Express Franchise avec l'AFP

Découvrez la newsletter 100% franchise

Je m'abonne à la newsletter
cross