Franchise définition

Photo couverture article actus 4/03

Franchise déf. Dans l’univers captivant de la franchise, le franchiseur partage son savoir-faire distinctif et sa marque commerciale avec des entrepreneurs ambitieux. Explorez cette opportunité unique pour bénéficier d’une expertise éprouvée et d’une identité commerciale déjà établie.

Qu’est-ce que veut dire la franchise ?

La collaboration étroite entre deux entités distinctes, le franchiseur et le franchisé, caractérise le système de franchise, un modèle de commercialisation de produits, services ou technologies. En échange d’une contribution financière, les franchisés acquièrent le droit d’utiliser l’enseigne, la marque, et la transmission des savoir-faire du franchiseur, tout en bénéficiant d’une assistance technique ou commerciale. 

Le franchiseur, conservant la propriété de la marque, reçoit une rémunération du franchisé sous forme de droit d’entrée, de redevances ou de marges sur les produits. Le choix du type de franchise dépend des affinités, mais certains secteurs exigent des qualifications professionnelles obligatoires. Une étude approfondie du marché et des facteurs tels que la croissance de la marque, l’ancienneté du produit et l’implantation géographique est également essentielle.

Les trois piliers de la franchise 

Le modèle de franchise s’appuie sur trois piliers essentiels : 

  • le franchisé obtient en licence la marque, 
  • le franchiseur transmet son savoir-faire au franchisé, 
  • cedernier bénéficie de l’assistance et de la formation dispensées par le franchiseur. 

La marque

Pour garantir la reconnaissance du franchisé, le franchiseur doit fournir ses signes distinctifs tels que son nom, sa marque, son enseigne, et tout ce qui le représente. Une licence ou sous-licence des signes en question est essentielle, permettant temporairement l’utilisation de ces attributs sans transfert de propriété. En cas de rupture ou de fin de contrat, le collaborateur de franchise perd l’usage des signes. La notoriété de l’enseigne favorise le trafic client, crédibilise les recherches de financement et de local commercial, et offre des avantages avec les partenaires nationaux du franchiseur.

Le savoir-faire

Le savoir-faire, selon le Code de déontologie européen de la franchise, englobe des informations pratiques non brevetées, issues de l’expérience du franchiseur et testées par lui. Il doit être secret, substantiel et identifié. En franchise, le franchiseur doit transmettre un savoir-faire métier éprouvé, favorisant des revenus supérieurs aux indépendants du même secteur. Cette expertise doit évoluer grâce à des innovations testées dans les unités pilotes.

L’assistance et la formation

La transmission du savoir-faire se fait par la formation et l’assistance. Le contrat de franchise engage le franchiseur à fournir une formation initiale et une assistance continue tout au long du contrat. Cela inclut le soutien au lancement, une hotline, des visites régulières, et l’accès à une centrale d’achats. Il est important de noter que la totalité du savoir-faire ne peut être intégrée lors de la formation initiale. Le manuel opératoire fourni permet au franchisé de compléter ses connaissances après le lancement de son activité.

La franchise, comment ça marche ?

Fondamentalement, les détenteurs de franchise rémunèrent les franchiseurs pour exploiter un concept et obtenir une assistance commerciale. Malgré cela, les franchisés conservent leur indépendance, et un contrat de franchise doit préserver cette liberté d’action.

Ainsi, la franchise représente un réseau structuré d’entrepreneurs indépendants sous la bannière d’une marque et d’une tête de réseau commerciale. Cette structure est cruciale :

Pour le franchiseur, assurant une exploitation relativement uniforme du concept sur l’ensemble du territoire ;

Pour le franchisé, évitant l’isolement et favorisant l’échange avec d’autres membres du réseau, pour partager les bonnes pratiques ou encore résoudre des doutes. Dans cette optique, les enseignes mettent en place, à une certaine échelle, des dispositifs d’animation commerciale du réseau de franchisés :

  • Équipe d’encadrants supervisant et assistant les franchisés dans leur activité
  • Réunions régulières entre les franchisés et la tête de réseau, ainsi qu’entre les détenteurs de franchise eux-mêmes ;
  • Utilisation d’outils de communication tels que intranets, réseaux sociaux professionnels, renforçant la dimension commerciale du réseau

Quels sont les avantages d’une franchise pour le franchisé ?

Devenir collaborateur de franchise contient de nombreux avantages. Le franchiseur transmet sa maîtrise et son expertise, apportant un avantage concurrentiel réel. Cela englobe la gestion du point de vente, la fabrication du produit, et l’animation client. Rejoindre une enseigne existante confère une notoriété instantanée, accélérant le démarrage de l’activité commerciale. Le bénéficiant conserve une liberté juridique et financière, pouvant posséder et céder son fonds de commerce.

Quels sont les avantages d’une franchise pour le franchiseur ?

Opter pour le statut de franchiseur offre divers avantages et permet d’atteindre plusieurs objectifs. Il facilite le déploiement territorial et l’accroissement des parts de marché. La visibilité et la notoriété augmentent rapidement. De plus, cela permet au franchiseur de minimiser les investissements tout en étendant le concept.

Le recap

  1. La collaboration étroite entre deux entités distinctes, le franchiseur et le franchisé, caractérise le système de franchise, un modèle de commercialisation de produits, services ou technologies.
  2. En échange d'une contribution financière, les franchisés acquièrent le droit d'utiliser l'enseigne, la marque, et la transmission des savoir-faire du franchiseur, tout en bénéficiant d'une assistance technique ou commerciale.
  3. Le franchiseur, conservant la propriété de la marque, reçoit une rémunération du franchisé sous forme de droit d'entrée, de redevances ou de marges sur les produits.

Découvrez la newsletter 100% franchise

Je m'abonne à la newsletter
cross